Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain



16 octobre 2014

Synthèse de notre voyage dans l'Ouest des Etats-Unis


C’est la cinquième fois que nous rendons dans l’Ouest des Etats-Unis et nous en revenons aussi enchantés que lors de notre premier séjour.

Nous y sommes restés 3 mois. Nous y avons parcouru 7 états (Uhah, Colorado, Nouveau Mexique, Arizona, Nevada, Californie, Wyoming) et fait 21 300 kilomètres sur des routes sans fin et des pistes perdues au milieu de nulle part en plein milieu du désert. Nous avons eu de la chance, car nous n’avons eu aucun problème, pas même une crevaison !

L’ouest des Etats-Unis possède une infinité de décors extraordinaires et parfois surréalistes dans lesquels nous nous sommes immergés pendant trois mois : roches de toutes formes et de toutes couleurs, canyons immenses ou parfois à peine assez larges pour nous laisser passer, lacs de rêve, déserts à perte de vue, … Une mosaïque de paysages tous plus fabuleux les uns que les autres. Ici on peut encore se perdre dans d’immenses espaces naturels encore vierges où l’on ne rencontre quasiment personne. Vous avez dû comprendre, au fil de nos récits, que nous adorons cette solitude que nous rencontrons dans les déserts américains. Nous avons pleinement profité de tous ces lieux magiques, de toutes ces merveilles géologiques qui sont pour nous un véritable enchantement.

Le temps n’a pas été aussi clément que les autres fois et les nombreux orages nous ont contraints à souvent modifier nos itinéraires.

Au cours de notre séjour aux Etats-Unis …


Nous avons adoré :

  • Le Yellowstone, considéré comme un des plus beaux parcs nationaux au monde pour ses phénomènes géothermiques, sa flore et sa faune sauvage. Nous avons adoré nos randonnées au milieu de tous ces geysers, ces sources d’eau chaude et colorées, ces chaudrons d’argiles, ces bassins de boue bouillonnantes, …. Les paysages y sont magnifiques et très variés et nous y avons croisé de nombreux animaux. Un seul regret : nous n’y avons pas vu d’ours.
  • Coyotte Buttes Nord. Quelle chance nous avons eu de pouvoir être tirés au sort et refaire cette randonnée pour la troisième fois ! C’est un lieu hors du commun où nous pouvons passer des heures à admirer le travail du temps et du vent. Les draperies de grès façonnées par le vent à the Wave sont vraiment d'une beauté à couper le souffle. Quel spectacle ! Pour nous un des endroits les plus beaux au monde. Et devinez quoi, nous espérons bien pouvoir y revenir un jour.
  • Coyotte Buttes Sud et White Pocket : encore des sites aux formations rocheuses toutes plus belles et étranges les unes que les autres. L’équipe de Paria Outpost qui nous a guidés pour cette visite est extra. Nous vous les recommandons. Le jour de notre visite, temps n’a pas été idéal. Une bonne occasion pour revenir dans la région !
  •  Bryce Canyon, réputé pour ses formations géologiques extraordinaires : c’est un des classiques de l’Ouest et il y a beaucoup de monde, mais c’est une visite incontournable. Pour en profiter pleinement il faut absolument descendre dans l’amphithéâtre. La randonnée de Fairland loop où les couleurs varient sans cesse avec le soleil est un véritable enchantement.
  • Les Bistis Badlands, King of Wings et Ah  Shi Sle Pah où nous avons pu découvrir de merveilleuses formations de toutes dimensions et de toutes couleurs. Nous avons eu la chance d’assister à de fabuleux couchers de soleil.
  • Lower Antelope Canyon : même si nous jugeons le prix de l’entrée trop cher et si les touristes sont trop nombreux à notre goût, ce lieu magique et le paradis du photographe.
  • Blue Canyon : pour notre troisième visite, ce site nous a toujours autant enthousiasmés.
  • Racetrack Playa et ses pierres qui bougent (parc de Death Valley) :  endroit mystérieux et magique. Notre plus belle nuit de camping sauvage au milieu de nulle part avec un ciel étoilé comme nous n’en avions jamais vu.
  • Valley of Fire : Des paysages désertiques sculptés par le vent. Une magnifique palette de couleurs sur les extraordinaires formations de grès. Attention toutefois à la très grosse chaleur qui règne ici !
  • Yellow Rock (dans les environs de Page) : randonnée difficile mais cette immense colline rocheuse dont la couleur dominante est le jaune est un émerveillement en fin de journée.
  • Citadel ruins et Moon House ruins : construites dans des sites extraordinaires, ces ruines admirablement bien conservées sont non seulement belles, mais très émouvantes. On y ressent encore des vibrations. Ceux qui habitaient ici il y a des centaines d’années ne les ont sans doute pas totalement désertées …
  • Tous les pétroglyphes, avec une petite préférence pour Maze panel.
  • San Francisco. Nous aimons cette ville, sa diversité culturelle, son anticonformisme, sa tolérance et son regard tourné vers l’extérieur. Ses habitants ont l’air d’y être heureux et ils sont souriants. Un esprit positif semble planer sur cette ville et nous nous y sentons bien comme chez nous.
  • Las Vegas : pour sa démesure, sa folie, ses excès …


Nous avons aimé :

  • Les déserts de Joshua Tree et d’Anza Borrego : pas vraiment la bonne saison pour les visiter car nous y avons eu très chaud, mais nous avons apprécié d’y être souvent vraiment seuls.
  • Arches : ce parc comporte le plus grand nombre d’arches au monde, environ 2 000, dont notre préféré : Delicate Arch subtilement posée en haut d’une petite montagne. Après une grimpette essoufflante on en prend plein les yeux avec la lumière de fin de journée.
  • Little Finland et Fantasy canyon  pour toutes leurs formes délirantes créées par l’érosion.
  • Kodachrome Basin SP. Nous n’avions pas du tout apprécié ce petit parc lors de notre première visite il y a quelques années. Pourquoi ? Nous ne savons pas, peut-être pas le bon moment (il faut y aller en début ou en fin de journée pour profiter d’un éclairage plus doux), peut-être étions-nous fatigués, ... Celle fois, nous l’avons vraiment apprécié et il mérite bien une visite. Nous y reviendrons certainement car il reste certains sentiers que nous n’avons pas parcourus. Autre intérêt : le camping !
  • Cottonwood Canyon Road : superbe piste, mais attention, nous avons bien failli ne pas en ressortir lorsque nous avons été pris dans un orage.
  • Cedar Break : superbe randonnée dans un parcours fleuri le long de ce petit Bryce Canyon
  • Coral Pinks Sand Dunes pour toutes les fleurs jaunes dans le sable rose-orange.
  • Corona Arch : très impressionnante avec sa grandeur et sa forme quasiment parfaite.
  • Faux falls (environs de Moab) : en plein milieu du désert, un peu de fraîcheur avec ces superbes chutes d’eau. La baignade, bien que dans des eaux très fraiches, est un pur délice.
  • La Potash road  qui traverse de somptueux paysages et ses pétroglyphes.
  • Willis creek : petit canyon sympa avec un filet d’eau permanent (très rare dans cette région aride).
  • Yank Flat : belles formations rocheuses, belles couleurs et belles formes. Un endroit idéal pour les photographes.
  • La valléee d’Aetschi Baetschi
  • Olympic Torch ou Elvis Hammer (environs de Moab) : une pointe de grès étonnante.
  • Mono Lake : un des plus vieux lacs d’Amérique du Nord qui a sur ses rives de nombreuses tours de tuf calcaire.
  • Water Hole Canyon : slot canyon très agréable et ne nécessitant que très peu de marche. A quelques kilomètres seulement de l’hyper fréquenté Antelope canyon, le contraste est énorme : ici il n’y a personne.
  • Horseshoe bend : un grand classique de la région de Page !
  • Rimrocks hoodoos une randonnée facile et qui donnent accès à de nombreux et très beaux hoodoos.
  • Sequoia National Parc avec ces arbres si impressionnants. Nous avons eu la chance d’y rencontrer deux ours en fin de journée. Les seuls de notre voyage.
  • Le Lac Tahoe : une vraie bonne surprise pour nous. Nous ne nous attendions pas à y trouver des paysages aussi beaux avec des eaux bleu turquoise et des plages paradisiaques. On oublierait presque que ce lac est un authentique lac de montagne entouré de belles forêts de conifère mais lorsque nous rentrons dans l’eau nous nous en souvenons !
  • Mesa Verde dont le joyau de ce parc Cliff Palace : la plus grande habitation de falaise de la civilisation indienne de toute l’Amérique du Nord.
  • Bodie : cette ville fantôme est une ancienne ville minière qui connut la prospérité avec les gisements d’or dans la deuxième moitié du 19ème siècle. Ce fût à cette époque la deuxième ville de Californie après San Francisco. Les bâtiments qui restent sont bien conservés et il y règne une certaine atmosphère.
  • Le Musée de l’Air de Palm Springs : un des plus beaux musés au monde concernant les avions de la seconde guerre mondiale. Ambiance sympathique et particulière avec les vétérans
  • La Mission San Carlos de Borromeo à Carmel : pour son calme et la sérénité qui y règne.
  • Le Zoo de San Diego qui est un des leaders en matière de bien-être animal et de protection des espèces menacées.
  • L’aquarium de Monterey : un des plus grands au monde et le plus beau que nous ayons vu avec toujours le même plaisir pour notre deuxième visite ici.


Nous avons moyennement apprécié :

  • La route 66, mais il faut dire que nous l’avons parcouru sous la pluie.
  • Parc de Natural Bridge
  • Monument Valley et Valley of the God : le temps n’était pas très beau et beaucoup trop de monde à Monument Valley. Nous l’avions vu dans de bien meilleures conditions.
  • Grand Teton : superbes paysages montagneux mais pas très dépaysant.
  • Santa Barbara et la Purisima Mission
  • Le cœur historique de San Diego
  • La côte californienne : nous n’y retrouvons pas le dépaysement et les paysages extraordinaires que nous recherchons aux Etats-Unis.


Nous n’avons pas pu pleinement apprécier ou pas du tout :

  • Zion : trop de monde, trop de monde, trop de monde.
  •  Cathedral Wash que nous n’avons pu faire car le canyon était inondé.
  • Les environs d’Escalante et Capitof Reef : canyons inondés et pistes impraticables.
  • Parc National de Petrified Forest que nous n’avons fait que traverser tellement le temps était gris et pluvieux
  • Buckskin gulch canyonplus d’un mètre d’eau dans le canyon.


Nous avons tout simplement  été déçus par :

  • Yosemite : décidément nous n’accrochons pas avec ce parc. Les paysages sont trop …, enfin pas assez … Et il y a vraiment beaucoup trop de monde. Des parkings de plusieurs centaines de places complètement bondés, désolé, mais ce n’est pas ce que nous recherchons dans cet ouest sauvage que nous aimons tant.
  • Canyonlands: si on se contente de faire les points de vue, nous trouvons que ce parc perd beaucoup de son intérêt. Nous nous rappelons encore avec nostalgie le superbe périple de deux jours que nous avons fait sur la White Rim road il y a quelques années. Après cela, difficile d’apprécier ce parc depuis le haut.